Pierre Aristouy
Pierre AristouyCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

FC Nantes - L’œil de Denis Balbir : « Aristouy donne une bonne image des entraîneurs français »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte la Ligue 1. On termine nos chroniques avec la bonne série du FC Nantes et la réussite de Pierre Aristouy.

Zapping But! Football Club Top 10 : Les pires transfert du football européen

« Aujourd’hui, le FC Nantes tourne bien et sort d’un probant succès à Strasbourg (2-1). A la nomination de Pierre Aristouy, personne ne donnait cher de cet entraîneur. C’était encore plus vrai après la deuxième journée où on le plaçait déjà sur la sellette après l’avoir vu comme un intérimaire toute la fin de saison dernière. Mais Aristouy a fait face. Pour une fois, Waldemar Kita a fait preuve de patience et l’entraîneur a su prendre sa place.

Dans une France du foot de plus en plus portée sur les entraîneurs étrangers et qui va bientôt en avoir un de plus du côté de Bordeaux avec le limogeage de David Guion, c’est bien d’avoir encore quelques techniciens du cru comme Pierre Aristouy. Sans faire du Nationalisme déplacé, je trouve quand même ça positif pour les entraîneurs français … d’autant qu’Aristouy donne une bonne image en proposant vraiment un jeu séduisant. Cela faisait depuis 1994-95 qu’on avait plus vu une équipe de Nantes aussi prolifique après 8 journées. Il faut le souligner.

La fiche du FC Nantes sur But ! Football Club

« En début de saison, personne ne donnait bien cher de la peau des Canaris »

Gagner à Strasbourg, dans un stade de la Meinau qui enchaîne les guichets fermés depuis de longs mois, ce n’est jamais simple. Nantes l’a fait avec la manière. Ce qui est aussi paradoxal avec les Canaris, c’est qu’ils parviennent toujours, malgré les départs, à trouver un nouveau leader offensif quand on pense que la saison va être compliquée sur ce plan. Il y a deux ans, c’était Randal Kolo Muani, puis Ludovic Blas l’an dernier en Coupe d’Europe… Blas est parti à Rennes mais Moses Simon a pris la suite en faisant un super début de saison. En plus, Nantes peut aussi compter sur Mostafa Mohamed qui était plutôt intéressant jusqu’à son exclusion à Rennes.

Cette équipe nantaise est en train de se libérer et de se décomplexer. Elle trouve ses marques sous Pierre Aristouy. Pour autant, il ne faut pas croire que le FC Nantes est arrivé. Le match de Rennes a d’ailleurs bien rappelé que l’équilibre restait fragile. Mais Nantes qui va mieux, ça met du baume au cœur à ce championnat ! Le FCN fait partie du paysage footballistique français et à l’heure où l’OL est dans les bas fond, on ne peut qu’être ravi de ce que Nantes propose en termes de jeu et de résultats.

En début de saison, personne ne donnait bien cher de la peau des Canaris. C’était d’ailleurs en partie justifié entre les départs et la blessure d’Alban Lafont dès la première journée. Une partie de ces craintes se sont envolées. A Strasbourg, on pouvait redouter de voir un Nantes assommé par sa défaite dans le derby à Rennes, il n’en a rien été… Maintenant ça ne va pas dire que les Nantais sont des candidats à l’Europe. Comme Pierre Aristouy l’a répété (et le fait très bien jusqu’à présent), il faut prendre les matchs les uns après les autres. On verra plus tard pour les ambitions… »

Rejoignez le fil But ! Football Club sur WhatsApp pour ne rien rater des grosses infos sur vos clubs favoris.

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Denis Balbir est plutôt satisfait du début de saison du FC Nantes et il salue le travail de Pierre Aristouy. Notre consultant est content de voir un coach du cru réussir enfin sous Waldemar Kita même s'il concède le délicat équilibre trouvé.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.