Les Marseillais ont sombré au Parc
Les Marseillais ont sombré au ParcCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

OM – L’œil de Denis Balbir : « Marseille a perdu son coeur contre le PSG »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Notre consultant revient sur la semaine traumatisante de l'OM avec à la clé cette lourde défaite dans le Classico contre le PSG (0-4).

Zapping But! Football Club Ligue des Champions : le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

« Après la réaction à Amsterdam, il y avait de l’espoir à l’OM. Le Classico lourdement perdu face au PSG (0-4) a remis Marseille dans sa période de troubles. Finalement, on se rend compte que le match de l’Ajax était peut-être un écran de fumée tant les Néerlandais sont aussi ancrés dans une crise profonde. On l’a vu encore dimanche avec le match de Feyenoord interrompu par des violences… Comme l’Ajax, l’OM est un club historique en grande souffrance et Paris s’est bien chargé de le rappeler. L’équipe qui avait du cœur à la Johan Cruyff Arena l’a complètement perdu contre le PSG.

En ce moment, Marseille a des carences défensives, des carences offensives, des carences au niveau de la grinta, de la combattivité... L’équipe est perdue. Le clash aussi violent que soudain entre Pablo Longoria et les supporters n’est sans doute pas étranger à ça. Malgré la qualité individuelle qu’il y a dans ce groupe, on sent qu’il s’agit d’un club traumatisé à tous les niveaux. Ce qu’on voit des Rongier, Veretout and co est très loin de ce qu’on peut attendre d’eux. Au Parc, l’OM s’est fait balader. On a vu un groupe abattu et soumis. Si les choses ne s’améliorent pas dans la coulisse, on peut redouter une vraie saison pourrie.

La fiche de l'OM sur But! Football Club

« Pancho Abardonado, je l’adore mais… »

J’ai bien écouté les réactions des Marseillais après Paris. Il y a eu des mots forts. « On n’avait pas de ci, pas de ça, pas de couilles, etc. » Maintenant, si parler à chaud fait toujours du bien, c’est uniquement pour faire le buzz mais ce n’est pas ça qui va changer quelque chose ! Il faut une prise de conscience collective. Pas simplement de l’équipe mais de tout le club. Il faut que le président, l’actionnaire Frank McCourt et les joueurs se réunissent et se disent « maintenant on fait quoi ? »

Il faut aussi que l’OM nomme rapidement son nouvel entraîneur pour remplacer Marcelino. Pancho Abardonado, je l’adore. C’est un ancien joueur passionné et passionnant, quelqu’un qui a vraiment l’OM dans le sang, mais il faut un entraîneur plus expérimenté pour tenir la barre. Qui ? Pourquoi pas Jean-Pierre Papin ? Alors oui, ses passages sur le banc au RC Lens ou à Chartres ont été délicats mais c’est une option à discuter.

Pour moi, l’OM doit remettre en place ses fondements pour avancer. C’est ça le vrai problème de l’OM, pas une histoire de couilles ou que sais-je ! L’OM vient de se faire balayer de manière humiliante et tout doit être reconstruit. Aujourd’hui, on ne peut pas se battre pour un président qui fond en larmes en conférence de presse ou pour un coach qui se barre à la première occasion. C’est injouable ! Il y a une vraie sérénité à retrouver... »

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Denis Balbir revient sur la semaine traumatisante de l'OM avec à la clé cette lourde défaite dans le Classico contre le PSG (0-4). Notre consultant livre ses solutions pour sortir de la crise et cela passe par une vraie remise en questions à tous les niveaux.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.